Nous Détenons les solutions adaptées à       chacune de vos cultures, pour prévenir et

 lutter contre les ravageurs et les Maladies,

    

tout en protégeant l'environnement

Pour traiter les maladies et éradiquer les ravageurs

Nous utilisons la nanotechnologie qui transcende tous les autres domaines

 De la Bio technologie à l'électronique, et de l'énergie à l'environnement, nous élaborons les besoins croissants de l'un des matériaux les plus recherchés :

      

La Nano Technologie

&

Protégeons l'environnement 

lutons ensemble contre les maladies et les ravageurs de vos cultures

 sans produits chimiques ni pesticides

 Maladies

L'ALTERNARIOSE

L'ALTERNARIOSE

L’alternariose est fréquente chez la tomate cultivée en zone de production tropicale, subtropicale et tempérée. Elle est observée plus couramment en champ qu’en serre. Lors d’une infection sévère, elle peut causer des pertes importantes. Elle affecte essentiellement la partie aérienne des plantes. Elle est notée également chez la pomme de terre, les adventices de la famille des solanacées et plus rarement sur l’aubergine et le poivron.

POURRITURE GRISE

POURRITURE GRISE

La cause de la pourriture grise est le champignon nécrotrophe Botrytis cinerea. Il infecte et tue le tissu de son hôte et il extrait les substances nutritives des cellules mortes. De plus, comme il se multiplie à basse température, il s'agit d'une maladie post-récolte.En horticulture sous serre, Botrytis cinerea est aussi bien connu pour causer des dégâts importants sur les tomates, touchant les tiges, les fleurs et les fruits.

les maladies du bois

les maladies du bois

les maladies du bois et des racines sont causées par les champignons du sol les plus communs Pythium, Phytopthtora, Rhizoctonia et Fusarium. Elles provoquent la mort des racines et la pourriture des tiges dans plusieurs cultures ornementales et maraîchères.

STRESS ABIOTIC

STRESS ABIOTIC

Les plantes sont confrontées à des facteurs de stress abiotiques tels que la faible disponibilité en eau (sécheresse), l'excès d'eau (inondation / engorgement), les températures extrêmes (froid, refroidissement, gel et chaleur), la salinité, la carence en minéraux et la toxicité. Les effets négatifs des stress abiotiques entraînent des changements dans le métabolisme, la croissance et le développement des plantes, conduisant dans des cas extrêmes à la mort des plantes.

PEPINO MOSAIC

PEPINO MOSAIC

Le virus de la mosaïque du Pépino (PepMV) est mondialement considéré comme l’une des plus importantes maladies virales en production de tomate sous serre. Le fruit marbré est le symptôme le plus caractéristique du PepMV. Les fruits marbrés tombent dans une classe de qualité inférieure ou vous ne pouvez tout simplement plus les vendre. De plus, PepMV est responsable d’autres symptômes comme les têtes d’orties, les chloroses et les taches angulaires jaunes sur feuilles, des mosaïques foliaires et

RHYZOTONE

RHYZOTONE

En cas de fortes attaques, le rhizoctone peut conduire à la cassure des tiges et occasionner des pertes de rendement importantes. Des études en Europe ont montré qu’une infection modérée peut causer des pertes de rendement de 5 % et une infection sévère des pertes de 26 %. Vibrance Gold, dans des essais artificiellement contaminés, a montré toute son efficacité avec des gains de rendement de 4 à 8 qtx par rapport fongicides actuelles du marché.

CORYNEUM

CORYNEUM

Le coryneum, aussi appelé criblure, est une maladie cryptogamique qui concerne les arbres fruitiers à noyau. Cerisier, prunier, abricotier, pêcher ou encore nectarinier peuvent ainsi être atteints par un champignon, Coryneum beyerinckii, responsable de taches et de trous dans le feuillage.Le champignon hiverne dans les fruits momifiés, les exsudats gommeux ou les chancres, et l'offensive reprend dès le printemps suivant.

EXCORIOSE

EXCORIOSE

Le champignon responsable de l’excoriose se transmet très tôt, dès le débourrement, si les conditions sont humides et pluvieuses dans les jours qui suivent le débourrement. Les premiers symptômes d’excoriose apparaissent au printemps . L’excoriose provoque une casse des bois qui engendre des pertes de production importantes.

TUTA ABSOLUTA

TUTA ABSOLUTA

La teigne de la tomate est originaire d'Amérique du Sud où elle est devenue une menace sérieuse depuis 1980 pour les tomates cultivées à la fois en serre et en plein champ. Elle cause des dégâts économiques avec des pertes potentielles de récolte allant de 50 à 100% dans les cultures non traitées.

L"ARAIGNÉE ROUGE

L"ARAIGNÉE ROUGE

Elles se forment généralement en groupe dans des endroits avec beaucoup d'arbres ou d'ombre. Elles se cachent dans l'herbe et se colonisent à l'automne ou au printemps. Elles ne sont pas dangereuses pour les personnes ou les animaux domestiques mais sont des ravageurs gênants. Elles réduisent la surface de photosynthèse de la feuille et altère l'équilibre physiologique de la plante. Elles réduisent aussi la valeur esthétique des plantes ornementales.

L"ALEURODE DES SERRES

L"ALEURODE DES SERRES

L'aleurode des serres (GHWF) (Trialeurodes vaporariorum pose un problème dans les serres depuis de nombreuses années, à la fois en tant qu'insecte ravageur capable de réduire la productivité et la longévité des plantes, ainsi qu'en tant que vecteur viral. Au cours des dix dernières années, ce ravageur de la mouche blanche est également devenu une menace sérieuse pour la production de légumes et de fruits sur le terrain.

LES LIMACES

LES LIMACES

Originaire de la péninsule ibérique, la limace a été signalée pour la première fois en France en 1956. . Les limaces sont des mollusques gastéropodes sans coquille capables de causer des dégâts énormes dans de nombreuses cultures maraîchères, ornementales et fruitières.Elles se nourrissent de tissus végétaux au-dessus et en dessous de la surface du sol et peuvent dévorer la moitié de leur poids en 24h.

LES PUCERONS

LES PUCERONS

Les pucerons sont des insectes ravageurs des plantes cultivées (et non cultivées) dans les régions tempérées. Ces insectes à corps mou peuvent faire beaucoup de dégâts car ce sont des insectes suceurs de sève, qui privent la plante de nutriments essentiels. En plus de sucer les nutriments essentiels des plantes, la salive des pucerons est toxique pour les plantes. Les plus communs sont le puceron du coton ; le puceron vert du pêcher ; le puceron du tabac le puceron de la pomme de terre ...

LES THRIPS

LES THRIPS

Les thrips se sont développés en l’un des insectes les plus répandus et les plus redoutés. Ils causent des dégâts importants aussi bien aux plantes de cultures ornementales et maraîchères qu’aux petits fruits. Ils endommagent la culture en aspirant le liquide des cellules. Les cellules vidées se remplissent d’air et donnent ainsi cette apparence argentée, sur laquelle sont visibles de petits points noirs (excréments).

Le carpocapse

Le carpocapse

Le carpocapse de la pomme passe l'hiver sous forme de larves matures dans des cocons soyeux filés sous l'écorce lâche, dans le sol ou dans la litière à la base de l'arbre. La nymphose a lieu au printemps au moment où les premières fleurs sont roses et les adultes émergent autour de la floraison. Les fruits endommagés sont reconnaissables par la présence en surface de trous cerclés de brun. Les fruits endommagés tombent prématurément,prématurément, ce qui cause des pertes de rendement.

LA CHENILLE

LA CHENILLE

Les chenilles sont les larves des papillons de jour et de nuit. Ce sont des ravageurs voraces qui possèdent un grand appétit, endommageant les feuilles et les fruits. Elles sont capables de causer des pertes économiques importantes dans de nombreuses cultures. Les chenilles plus grandes endommagent également les fleurs, les fruits et les jeunes pousses Quelques espèces creusent les tiges et les fruits, rendant leur détection difficiles, leurs excréments salissent les plantes.

Ravageurs

© 2014 par Sannophyt. 

POURRITURE GRISE

La cause de la pourriture grise est le champignon nécrotrophe Botrytis cinerea. Il infecte et tue le tissu de son hôte et il extrait les substances nutritives des cellules mortes. De plus, comme il se multiplie à basse température, il s'agit d'une maladie post-récolte.En horticulture sous serre, Botrytis cinerea est aussi bien connu pour causer des dégâts importants sur les tomates, touchant les tiges, les fleurs et les fruits.