MON PROGRAMME FOLIAIRE 24H/24 - 7J/7
BONJOUR 
societe
03/07/2020
14 VISITE
Homologation, index phytosanitaire et TRV

Les dosages, indiqués sur les listes des produits homologués ou sur les emballages des produits en %, en l ou kg/ha, se basent sur un volume de bouillie de 1600 l/ha pour des applications à haut volume ou sur 400 l/ha (4 x concentré) pour des applications au turbodiffuseur. Cette quantité de produit est valable pour un TRV de 10 000 m3/ha. Cette dose correspondant à l’homologation est définie comme le 100% dans le calcul du volume de bouillie adapté au TRV. Notre module simple permet de faire ce calcul en indiquant la concentration ou la dose (en l ou kg/ha) homologuée figurant sur les emballages des produits.

Le succès de la lutte antiparasitaire dépend du choix, du dosage des produits phytosanitaires, du moment et de la technique d’application. Afin d’atteindre le maximum de précision dans l’application des produits phytosanitaires tout en respectant l’environnement, les pulvérisateurs doivent être réglés chaque année en début de saison. Seuls des appareils fonctionnant parfaitement et adaptés à la culture permettent d’atteindre ces objectifs. Durant la saison, les buses et les filtres doivent être régulièrement nettoyés et le pulvérisateur rincé proprement après chaque utilisation. Afin de garantir le maximum d’efficacité, le volume de bouillie et la quantité de produit doivent être adaptés à la surface foliaire à traiter, indirectement déterminés par le volume de la haie foliaire, ou Tree Row Volume (TRV). Cette méthode a été développée pour les arbres fruitiers à pépins et à noyau.

J'autorise Sannophyt à me recontacter de façon personnalisée à propos de ses services, et notamment pour d'éventuels problèmes techniques; Vos données personnelles ne seront jamais communiqués à des tiers

Risques et précautions

En arboriculture, l’utilisation des produits phytosanitaires est indispensable. Pour les producteurs, les enjeux de l’application sont complexes et nécessitent la maîtrise de toute la démarche, du choix du produit à son application, en tenant compte des risques potentiels pour la santé humaine et l’environnement. L’origine des pollutions liées aux produits phytosanitaires a fait l’objet d’une enquête réalisée par le CORPEN (Comité d’orientation pour la réduction de la pollution des eaux par les nitrates) et l’agence de l’eau de Seine-Normandie sur près de 10 ans, révélant que plus de 70% des contaminations proviennent de manipulations avant (60,7%) et après le traitement (16,6%) et que seulement 6% des contaminations accidentelles diffuses surviennent durant les traitements. Quatre types d’effluents sont à l’origine de ces pollutions: les retours de bouillie non utilisée, les fonds de cuve, l’eau de rinçage des circuits de pulvérisation et des cuves, ainsi que l’eau de nettoyage des parties extérieures. Ces pollutions accidentelles ponctuelles ou chroniques sont intolérables et doivent à long terme être totalement évitées.

ARBORICULTURE

CALCUL DU VOLUME FOLIAIRE M3/HA

GROUPE G2e sas

Groupement européen énergétique 
SAS au capital de 10 000€

© 2016 par Sannophyt.