MON PROGRAMME FOLIAIRE 24H/24 - 7J/7
BONJOUR 
Societe
08/04/2020
14 VISITE
BONJOUR 

Viticulture

CALCUL DU VOLUME FOLIAIRE M3/HA
SCHÉMA BANDE / INTERLIGNE À DÉSHERBER 
CALCUL DES HERBICIDES SOUS RANG
(Programme permettant de calculer la quantité du produit et de la bouillie en fonction de la surface totale à désherber) 
Exemple : 500L pour 10 000 m2
Exemple : 0,7m
Exemple : 2m
Exemple : 7 litres

Surface à désherber (m2/ha)

Quantité de bouillie litres

Quantité de produit litre - kg/ha

RÉSULTATS

J'autorise Sannophyt à me recontacter de façon personnalisée à propos de ses services, et notamment pour d'éventuels problèmes techniques; Vos données personnelles ne seront jamais communiqués à des tiers

Principe 

Le dosage des produits phytosanitaires est déterminant pour garantir la meilleure efficacité possible de la lutte contre les maladies fongiques et les ravageurs.

Le programme d’adaptation des doses aux surfaces foliaires a été développé pour corriger la quantité des produits phytosanitaires selon le volume de la culture.

L’eau qui est le support du produit transporte la matière active sur le végétal.

Les volumes d’eau peuvent varier en fonction du type de pulvérisateur.

La variable qui détermine la dose représente la surface foliaire à traiter. Celle-ci varie selon le système de conduite de la vigne, de la densité de plantation, et de la période d’application.

La surface foliaire à traiter est estimée indirectement par la mesure du volume foliaire.

Conditions d'applications 

Les techniques d’applications doivent être irréprochables. Elles s’adaptent à tous les modes de conduite palissés (Guyot basse, mi-haute, cordon permanent). Par contre, elles ne sont pas applicables au gobelet, à la lyre ou à d’autres systèmes de taille. Seuls les pulvérisateurs tractés ou portés parfaitement réglables s’y prêtent (turbodiffuseurs, pneumatiques, atomiseurs à dos, rampes). Les traitements à haut volume d’eau, comme le gun, ne peuvent pas être considérés dans cette démarche.

Calcul du volume foliaire 

1. Avant chaque traitement, mesurer la hauteur (H) et la largeur (L) de la haie foliaire à plusieurs endroits (au moins cinq mesures) et établir une moyenne. La distance interligne est en général connue; elle détermine la densité de plantes par hectare.

Risques et précautions

En viticulture, l’utilisation des produits phytosanitaires est indispensable. Pour les producteurs, les enjeux de l’application sont complexes et nécessitent la maîtrise de toute la démarche, du choix du produit à son application, en tenant compte des risques potentiels pour la santé humaine et l’environnement. L’origine des pollutions liées aux produits phytosanitaires a fait l’objet d’une enquête réalisée par le CORPEN (Comité d’orientation pour la réduction de la pollution des eaux par les nitrates) et l’Agence de l’eau Seine-Normandie sur près de dix ans, révélant que plus de 75% des contaminations proviennent de manipulations avant (60,7%) et après le traitement (16,6%) et que seulement 6% des contaminations accidentelles diffuses surviennent durant les traitements. Quatre types d’effluents sont à l’origine de ces pollutions: les retours de bouillie non utilisée, les fonds de cuve, l’eau de rinçage des circuits de pulvérisation et des cuves, ainsi que l’eau de nettoyage des parties extérieures. Ces pollutions accidentelles ponctuelles ou chroniques sont intolérables et doivent à long terme être totalement évitées.

GROUPE G2e sas

Groupement européen énergétique 
SAS au capital de 10 000€

© 2017 par Sannophyt.